background img

Les astuces pour endormir son bébé de jour comme de nuit

Les astuces pour endormir son bébé de jour comme de nuit

Peu importe son âge, un bébé doit avoir une qualité de sommeil correcte pour son épanouissement et son développement. Bien que l’on estime la durée de sommeil des bébés de 4 mois à environ 8 ou 9 heures d’affilée, il est nécessaire d’instaurer un rythme lors du coucher afin que votre nourrisson puisse faire ses nuits. C’est une préoccupation majeure pour les parents. Si votre nouveau-né a du mal à s’endormir, voici quelques conseils.

Bien différencier le jour et la nuit

Si votre bébé rencontre des difficultés à s’endormir, n’hésitez pas à consulter un spécialiste du sommeil bébé, il vous aidera à trouver une réponse à ses soucis de sommeil. Il est recommandé de ne pas mettre votre bébé dans l’obscurité dans sa chambre (complètement dans le noir) quand sont effectuées les siestes durant la journée. Au contraire, pour aider votre enfant à distinguer le jour et la nuit, il faut le laisser dormir le jour à la lumière naturelle, pour ensuite faire dormir votre bébé dans une atmosphère calme et sombre durant ses nuits.

A lire aussi : Les étapes clés pour introduire les aliments solides chez les bébés

Apprenez à votre bébé à s’endormir tout seul

Dès que votre bébé passe le seuil des trois mois où son endormissement pouvait se faire dans les bras de ses parents ou encore au sein, il est préférable de le laisser s’endormir dans sa chambre ou dans la vôtre. Si ce n’est pas le cas, il cherchera à se réveiller entre ses cycles de sommeil et à se rendormir dans les mêmes conditions (par exemple avec la présence de ses parents). Par ailleurs, il est préférable que votre enfant en bas âge soit réveillé lorsqu’il faut le poser dans son lit. 

Instaurer un rituel du sommeil pour favoriser son endormissement

Avant le coucher, il est préférable de mettre en place un rituel, afin de favoriser le rythme de sommeil de votre enfant ainsi que son endormissement. Pour cela, il faut répéter les mêmes gestes dans le même ordre, avant le coucher.

A lire aussi : Les merveilleux bienfaits de la lecture pour stimuler le développement de votre bébé

Coucher l’enfant sur le dos, sans coussin et sans couverture

Par ailleurs, il est recommandé de coucher le bébé dans cette position, car cela permet de réguler la température en cas de fièvre et d’éviter les risques d’asphyxie, en plus d’améliorer la respiration en cas de rhinopharyngite et de bronchiolite.

Les astuces pour endormir son bébé de jour comme de nuit

Respecter le sommeil du bébé

Afin de favoriser le sommeil de votre enfant et qu’il puisse faire ses nuits, il faut essayer de ne pas réveiller votre bébé, sauf en cas d’obligation. Il ne faut pas le réveiller même s’il a raté son biberon, qu’il dort plus que d’habitude ou pour changer sa couche. Il ne faut pas casser son rythme de sommeil, car il se réveillera constamment durant la nuit.

Rendre son lieu de sommeil sécurisant

Pour favoriser le sommeil de votre bébé, notamment durant ses nuits, il faut à votre enfant en bas age un endroit sécurisé et familier. Assurez-vous que votre enfant trouve des objets qu’il connaît dans son lit. N’hésitez pas à le laisser jouer dans son lit durant la journée durant de courts instants quand il est bien réveillé.

Ne pas intervenir dès le premier signe de réveil la nuit

Il n’est pas rare que les bébés se réveillent de nombreuses fois durant la nuit et c’est normal, car ce sont des réveils entre les cycles de sommeil. Il faut donc laisser bébé se rendormir seul, car quand les parents interviennent, il risque d’être réveillé et de ne plus pouvoir s’endormir.

Les bienfaits de la sieste pour votre bébé

Les siestes sont bénéfiques pour le bébé, car elles permettent de consolider son sommeil nocturne. Une petite sieste en journée peut aider bébé à réduire sa fatigue, stimuler sa curiosité et favoriser le développement intellectuel. Les nouveau-nés dorment plus souvent que les enfants plus âgés, mais la durée des siestes varie beaucoup selon leur âge et leur rythme biologique.

Pensez à bien fatiguer votre enfant afin de l’aider à faire la transition entre l’état éveillé et celui du sommeil sans heurt. Il se peut aussi que certains enfants ne soient pas naturellement portés sur la sieste ou qu’ils aient du mal à s’endormir pendant cette période. Dans ce cas-là, il faut être attentif aux besoins du nourrisson, lui donner des moments calmes avant d’aller dormir et surtout éviter toute stimulation excessive qui pourrait retarder son endormissement.

En revanche, il faut veiller aussi au temps total passé dans un état dormant : effectivement, une trop grande proportion du temps passée dans cet état peut perturber les cycles. Pour cela, il est bon de garder une certaine routine pour votre enfant avec un nombre limité d’heures dédiées aux phases de sommeil diurne tout en assurant qu’il ait suffisamment dormi pour être en forme tout au long de la journée.

Les parents doivent être conscients que chaque bébé possède ses propres besoins individuels ; certains peuvent avoir besoin d’une heure quotidienne supplémentaire par rapport à d’autres. La plupart des bébés ont besoin de deux ou trois siestes par jour, mais certains peuvent en avoir besoin davantage pour être bien reposés et détendus. Pensez à bien adapter leur emploi du temps à leurs besoins tout en respectant un cadre régulier.

Se familiariser avec le rythme biologique de son enfant permettra un meilleur endormissement et une nuit plus paisible pour parent et bébé. En suivant ces quelques astuces simples, il n’est pas difficile d’instaurer une routine qui conviendra autant au nourrisson qu’à la famille dans son ensemble.

Comment gérer les troubles du sommeil chez les nourrissons

Il arrive parfois que les parents soient confrontés à des troubles du sommeil chez leur nourrisson. Dans ce cas-là, vous ne devez pas paniquer et adopter une attitude bienveillante envers l’enfant. Les troubles peuvent être causés par différents facteurs : coliques, reflux gastro-œsophagiens, douleurs dentaires, cauchemars ou même peurs nocturnes.

Si votre enfant a des difficultés pour s’endormir seul ou se réveille régulièrement la nuit en pleurant, vous devez agir la journée et avant le coucher notamment avec un rituel apaisant (comptines douces, bain relaxant …) qui favorisera son endormissement.

Parfois, simplement réajuster l’environnement peut aider à résoudre certains problèmes de sommeil du nourrisson. Par exemple, changer sa position de sommeil souvent sur le dos peut améliorer son confort digestif et diminuer ainsi les risques d’étouffement pendant la nuit ou encore adapter la pièce à la température idéale pour éviter qu’il n’ait ni trop chaud ni trop froid durant son sommeil.

Veillez aussi à ne pas perturber l’enfant lorsqu’il dort car cela pourrait lui faire perdre ses repères et compromettre ainsi sa qualité de sommeil. Évitez les bruits trop forts, les lumières vives ou encore les mouvements brusques dans la pièce.

Pour aider son bébé à mieux dormir, vous devez lui offrir un cadre régulier et adapté à ses besoins individuels tout en étant attentif aux éventuels problèmes rencontrés par le nourrisson. Rassurer votre enfant et adapter son environnement peuvent aussi être des solutions simples mais efficaces pour un sommeil réparateur chez le nourrisson.

Les bienfaits de la musique et des bruits blancs pour aider bébé à s’endormir

La musique et les bruits blancs peuvent aussi être des alliés pour endormir bébé. Effectivement, différents sons ont un effet apaisant sur les nourrissons et permettent de favoriser leur sommeil.

Les berceuses sont une tradition ancestrale qui a fait ses preuves depuis longtemps. Les chansons douces, répétitives et accompagnées d’un rythme lent calment le bébé en lui donnant l’impression d’être bercé dans les bras de ses parents. Il faut éviter absolument les effets négatifs sur l’audition du nouveau-né en ne plaçant pas des écouteurs près de ses oreilles, cela pourrait endommager gravement son audition.

La musique et les bruits blancs peuvent être une solution simple et efficace pour aider votre nourrisson à s’endormir plus facilement. Vous devez veiller aux sons utilisés et ne pas perturber l’enfant avec un volume sonore trop élevé qui pourrait avoir des effets indésirables sur sa santé auditive.

L’importance de maintenir une routine de sommeil même en vacances ou lors de déplacements

Il faut maintenir une routine de sommeil même en vacances ou lors de déplacements. Les nourrissons ont besoin d’une certaine régularité pour se sentir en sécurité et être rassurés. Si vous prévoyez un voyage avec votre bébé, essayez autant que possible de reproduire les conditions qui lui sont familières.

Cela signifie que vous devez apporter des objets familiers tels que son lit, ses jouets préférés ainsi qu’un pyjama confortable et doux pour faciliter l’endormissement. En maintenant une routine similaire à celle de la maison, votre bébé sera plus susceptible de s’adapter facilement à son nouvel environnement.

Pendant les vacances ou les voyages, il est recommandé d’éviter toute stimulation excessive avant le coucher du bébé. Évitez donc la télévision ou tout autre écran avant le coucher afin d’aider votre enfant à se détendre complètement.

Maintenir une routine calme et relaxante est primordial pour aider au développement optimal du sommeil chez les nourrissons. Qu’il s’agisse d’une berceuse douce ou du bruit blanc apaisant en background musical, trouvez ce qui fonctionne le mieux pour vous et surtout : gardez-le ! Cela aidera non seulement votre bébé à dormir paisiblement mais aussi sa santé physique et psychologique globale dans un sens positif sur le long terme.

Catégories de l'article :
Bébé