background img

Ne prenez pas l’assurance auto jeune conducteur la plus chère !

assurance auto jeune conducteur

Les novices en conduite automobile ont souvent du mal à souscrire un contrat d’assurance à prix abordable. La raison qui justifie souvent cela est le risque d’accident qui demeure plus grand chez ceux-ci que du côté des expérimentés. Comment alors, dans ces conditions, éviter de prendre une assurance auto jeune conducteur plus cher ? Éléments de réponses.

Prendre son permis en AAC

Si vous êtes un jeune conducteur et vous entreprenez d’assurer votre véhicule, il est impossible d’échapper à une surprime. Vous avez dans ce cas la possibilité d’avoir une assurance moins chère se rapprochant de la prime à payer par un conducteur expérimenté.

A lire également : Les parcs d'attractions : quels sont les avantages pour vos enfants ?

Pour cela, il suffit de prendre son permis en conduite accompagnée (AAC). Dans les faits, cette astuce vous permet d’avoir plus d’expérience au volant et d’être plus confiant après une formation en école de conduite.

Vous êtes soumis à toutes les variétés et conditions de circulation. Cela vous permet d’être mieux aguerri dans la conduite tel un expérimenté avant de passer aux épreuves pratiques pour l’acquisition du permis de conduire.

A lire aussi : Quels avantages y-a-t-il à créer soi-même des jouets avec les puzzles ?

Ainsi, les assureurs vont vous trouver moins susceptible de faire un accident dans la conduite. Vous allez en conséquence obtenir un permis de conduire moins cher que cela ne devrait pas être.

Penser au contrat d’assurance de ses parents

Une autre approche plus pratique pour obtenir une assurance à un prix revu à la baisse est de passer par le contrat d’assurance de ses parents. Vous avez à cet effet deux options d’utilisation de celui-ci.

S’ajouter en tant que conducteur secondaire

Il suffit de vous y ajouter comme conducteur secondaire. Ce faisant, vous obtenez de la part de votre assureur, une révision avantageuse du montant de la prime d’assurance.

Cette approche présente de multiples avantages en dehors même de la réduction des cotisations. En effet, en cas d’accident avec le véhicule, vous êtes affranchi de franchises supplémentaires.

Vous pouvez aussi bénéficier de plusieurs bonus. Cela vous permet une fois votre propre voiture achetée, de tirer profit d’une grande réduction sur le tarif d’assurance.

S’ajouter en tant que conducteur occasionnel

Une autre façon d’exploiter le contrat d’assurance de ses parents en tant que jeune conducteur est de s’y ajouter comme un conducteur occasionnel.

Cette approche vous permet dans les faits d’obtenir une réduction sur la prime à verser à votre assureur par gain d’expérience. En réalité, un conducteur occasionnel se présente comme un prêteur du véhicule qui n’est pas mentionné dans le contrat d’assurance.

Ce dernier bénéficie toutefois d’une acquisition d’expérience qui va lui être bénéfique lorsqu’il achète sa propre voiture. L’assureur chez qui ce dernier va souscrire le verrait expérimenté pour lui appliquer un tarif de cotisation bas. C’est donc une astuce intéressante pour prendre une assurance auto jeune conducteur moins cher.

Faire un choix avisé de sa première voiture

assurance auto jeune conducteur

Un autre aspect qui influe sur le prix de l’assurance auto pour un jeune conducteur est le choix de la voiture à conduire.

Prendre une voiture citadine

Si vous venez d’avoir votre permis de conduire et vous entreprenez pour cela de prendre votre nouvelle voiture, optez pour une citadine. Cette dernière est plus facile à assurer. Cela fait que vous pouvez bénéficier d’une réduction sur la prime de l’assurance à payer.

Opter pour une voiture à essence

Pour une première fois, il est souvent difficile de faire un choix entre une voiture à essence ou une voiture diesel. Si vous avez toutefois l’intention de profiter d’une réduction de prix de l’assurance auto, alors le choix est vite fait.

Il vous suffit de prendre une voiture à essence. Celle-ci bénéficie d’une réduction exceptionnelle sur la prime d’assurance. En plus, l’achat et l’entretien sont moins chers. Vous économisez de ce fait sur plusieurs aspects.

Prendre une voiture de moins de 100 chevaux

La puissance du moteur d’un véhicule à acheter influe sur le montant de l’assurance. Tout se joue ici sur la facilité d’accès à l’assurance. Pour un jeune conducteur qui souhaite assurer son véhicule de plus de 100 chevaux, il lui est plus difficile de trouver un assureur. Les compagnies d’assurance refusent le plus souvent et celles qui acceptent appliquent une grande surprime.

Catégories de l'article :
Famille