Connaissiez vous tous les bienfaits de l'allaitement ?

04/12/2017

Beaucoup de mamans se demandent si elles vont allaiter ou pas. Avant de prendre une décision, c'est important d’être bien informées. Je vous présente quelques études démontrant les bénéfices de l'allaitement pour la maman et le bébé:

Acuité visuelle: meilleure vue à 4 et 36 mois que les enfants nourris au biberon (Birch E et al.Breastfeeding and optimal visual development. Journal of Ophtalmology and Strasbimus. 30: 33-38, 1993)

Allergies: effet protecteur à long terme contre toutes les manifestations allergiques.( Ulla M Saarinen, Merja Kajosaari "Breastfeeding as prophylyaxis against atopic disease: prospective follow up study un years old" lancet, 21 oct 1995)

Cancer: les enfants qui ont été exclusivement allaités pendant les 6 premiers mois ont deux fois moins de chance de développer un cancer avant la 15ème année de vie que les enfants non allaités ( Davis MK et al.Infant feeding and childhood cancer, The Lancet. Aug.13 1988:365-368)

Carie dentaire: baisse du nombre des caries( Buhl M et al.Epidiomologic finding concerning the incidence of caries in the deciduous dentition of infants, Deutche Zahnartzliche Zeitschrift, 41: 1038-1042)

Cystite: Jusqu'à 6 mois les enfants non allaités ont une probabilité 5 fois plus élevée de contracter une cystite que les enfants allaités.( Pisacane A et al.Breastfeeding and urinaly tract infection. Journal of Pediatrics 1992)

Développement intellectuel optimal: les enfants qui ont été allaités plus longtemps montrent des scores plus élevés lors de tests d'intelligence.( Rogan WJ and Gladen BC.Breastfeeding and cognitive developement, Early human developement 31 181 -193 ,1993)

Diabète: les enfants qui reçoivent des substituts de lait avant l'age de 2 mois ont 2 fois plus de risque de devenir diabétique que les enfants allaités.( Virtanen SM et al.Early introduction of dairy products associated with increased risk of IDDM in Finnish children, Diabetes, 42: 1786-1790, 1993)

Diarrhée: dans les pays développés, les enfants allaités ont un taux de maladie diarrhéique 3 fois moins élevés et un taux de maladie à rotavirus 5 fois moins élevé.( Duffy Lc, riepenhoff-Talty M, Ogra p et al, "modulation of rotavirus enteritis during breastfeeding", Am J Dis Child 140: 68,1986)

(Au Brésil, le nombre des enfants non allaités qui meurent de diarrhée est 14.2 plus élevé que celui des enfants allaités.)

Infection des voies respiratoires: il est demontré que l'allaitement apporte une protection efficace envers le Virus Respiratoire Syncytial cause of bronchiolites. ( Howie PW, Forsyth JS, Ogston SA et al " Protective effect of breastfeeding against infection" Br Med J300 11 1990)

(Au Brésil, le risque de mourir d'une infection des voies respiratoires est 376 plus élevé que pour les bébés non allaités -Victoria op cit)

Obésité: réduction du risque d'obésité chez l'enfant ( Quotidien du Médecin, 6 nov 1995)

Malocclusion: pour les enfants allaités, une plus longue durée d'allaitement correspond à une incidence réduite de malposition des dents. ( Labbok MH and Hendershot GE, 227,232,1987)

Mort subite: pour les enfants non allaités le risque de mort subite est 3 fois plus élevée ( Mitchel EA et al.results from teh first year New Zealand cot death study, New Zealand Medical Journal, 104 71-76,1991

Otites: les enfants âgés de 0-12 mois et qui sont allaités exclusivement ont moitié moins d'otites que les enfants non allaités ( Ducan B et al. Exclusive breastfeeding for at least 4 months protects againts otitis media, Pediatrics 91(5); 867-872, 1993)

Pour la mère:

Cancer de l'ovaire: allaiter chaque enfants pendant au moins 2 mois réduit de 25% le risque d'avoir un cancer épithélial de l'ovaire. ( Rosenblatt KA et al. Lactation and the risk of ephitelial ovarian cancer, International Journal of Epidemiology. 22(2): 192-197, 1993)

Cancer du sein: une durée d'au moins trois mois réduit de 50% le risque de cancer du sein durant la pré ménopause.( United Kingdom national Case control study group, Breastfeeding and risk of breast cancer in young women, Bristish Medical Journal, 307: 17-20, 1993)

Ostéoporose: le risque de fracture de la hanche chez les femmes de plus de 65 ans est diminué de 50% par le fait d'avoir allaité. allaiter chaque enfants durant 9 mois réduit le risque d'encore un quart ( Commings RG and Klineberg RJ "Breastfeeding and other reproductive factors and the risque of hip fracture in elderly women, International Journal of Epidemiology, 2(4): 684-691, 1993)

Bénéfices pour la société occidentale: coût moindre pour la sécurité sociale, moins d’arrêt maladie enfant. Meilleure qualité du lien mère-enfant.